Accueil » A la une » “On se battra, on n’a plus rien à perdre”

“On se battra, on n’a plus rien à perdre”

Secrétaire départementale du syndicat Force ouvrière dans le Finistère, Nadine Hourmant est aussi salariée de Doux. Ses interventions télévisées lors du dépôt de bilan de son entreprise, en 2012, avaient marqué, tout comme ses prises de position au moment du mouvement des Bonnets rouges. Alors que Doux replonge dans une période de turbulence, Nadine Hourmant revient sur son parcours et sur la situation du groupe et de ses salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>