Accueil » Actualités » Compter avec les pieds !

Compter avec les pieds !

Le breton, plus que le français, a conservé une forme de numérotation par vingt. Quarante se dit ainsi “deux vingt”, soixante “trois vingt”…

Selon les linguistes, la population mondiale se diviserait en deux catégories : ceux qui comptent avec leurs mains et ceux qui comptent avec leurs pieds. C’est-à-dire que, selon les langues, on compte par groupe de dix ou de vingt. Pourquoi ? Cela dépend si nos ancêtres se sont appuyés sur le nombre de leurs doigts ou sur celui de leurs doigts ajoutés à leurs orteils pour établir la numérotation…
En français, il reste une trace de ce système par vingt, appelé “vicésimal”, dans le nombre “quatre-vingts”. Mais sinon, on compte par dix : trente, quarante, cinquante… En breton, on est resté plus attaché au comptage par vingt. Quarante, daou-ugent, se dite “deux vingts”, soixante, tri-ugent, “trois vingts”, et ainsi de suite… Seul cinquante se dit hanter-kant, soit “moitié de cent”.
D’où vient ce système particulier ? Certains avancent que ce serait ainsi que comptaient les habitants de la région avant l’arrivée des Indo-Européens. Ce qui expliquerait que les Basques, dont la langue n’est pas d’origine indo-européenne, l’aient aussi conservé. D’autres ne font remonter cette numérotation vicésimale qu’aux Celtes qui peuplaient l’Europe, quelques siècles avant J.-C.. Sous l’influence du romain, la plupart des langues auraient ensuite adopté le comptage par dix. En français, c’est au 17e siècle qu’on abandonne définitivement le système par vingt. D’autres, comme les langues celtes, l’ont gardé. Ce qui explique que les Bretons, mais aussi les Gallois ou les Irlandais comptent toujours… avec leurs doigts des pieds…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>