Accueil » Actualités » Laure Buisson : « Jeanne de Belleville fut la première femme pirate ! »

Laure Buisson : « Jeanne de Belleville fut la première femme pirate ! »

Dans Pour ce qu’il me plaist, Laure Buisson ressuscite un personnage extraordinaire du 14e siècle. En pleine guerre de Succession de Bretagne, Jeanne de Belleville prit les armes pour venger la mort de son mari, tué par le roi de France. Devenue pirate sanguinaire, elle écuma les mers et harcela l’armée française...

Bretons : Pourquoi avez-vous travaillé sur ce personnage ?
Laure Buisson : C’est une histoire qui date de vingt-deux ans. J’étais en vacances à l’île d’Yeu, et j’ai acheté une carte postale, une reproduction de gravure qui représentait le château de l’île d’Yeu avec des petits bonshommes rouges qui y grimpaient. J’ai demandé autour de moi ce que ça représentait. On m’a dit : Ce sont les Anglais qui viennent délivrer Jeanne. – Jeanne d’Arc ? – Pas du tout, Jeanne de Belleville ! On m’a raconté l’histoire de cette femme qui a pris les armes et la mer pour se venger du roi de France qui avait fait décapiter son mari. Elle correspondait beaucoup aux héroïnes de mes romans. Son destin m’enflammait ! Plus tard, lorsque mon éditeur m’a proposé d’écrire une biographie, j’ai repensé à elle.

Peut-on dire qu’elle est la première femme pirate de l’histoire ?
C’est la première avérée, pour laquelle nous avons des archives. On parle d’une Alvida, pirate viking, mais on ne sait pas si elle a existé. Après, il y en a eu bien d’autres, mais plus tard, aux 16e et 17e siècles. Les plus connues sont Mary Read et Ann Bonny.

Vous rappelez son surnom de Lionne Sanglante…
Elle a eu plusieurs surnoms, la Lionne Sanglante, la Tigresse Bretonne, et les Anglais la surnommaient the Lioness of Brittany.

 

 

 

 

 

Retrouvez la suite de cet entretien dans le magazine Bretons de juin 2017.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>