Accueil » Actualités » Richard Ferrand: “Moi j’avance, je continue, je travaille”

Richard Ferrand: “Moi j’avance, je continue, je travaille”

Le député de Châteaulin fut l’un des premiers soutiens d’Emmanuel Macron, alors que celui-ci était encore ministre de l’Économie. Réélu aux dernières législatives, il a été un éphémère ministre de la Cohésion des territoires, poussé à la démission après avoir été mis en cause dans une affaire touchant les Mutuelles de Bretagne. Il est aujourd’hui président du groupe En Marche ! à l’Assemblée nationale...

Maiwenn Raynaudon-Kerzerho – Bretons

 

Bretons : Vous êtes né dans l’Aveyron, vous n’êtes pas Breton d’origine. Pourquoi et quand êtes-vous venu en Bretagne ?

Richard Ferrand : Je suis un Breton d’adoption et de cœur, ma compagne et mes enfants sont nés en Bretagne. J’ai travaillé dans les années 1990 avec Kofi Yamgnane, qui était secrétaire d’État, en charge des Affaires sociales et de l’Intégration. Par le hasard d’amis communs, il m’a proposé de rejoindre son cabinet. À l’époque, chaque ministre ou secrétaire d’État avait un membre de son cabinet qui pouvait être chargé de la gestion de ses dossiers locaux. Kofi cherchait un collaborateur de confiance pour s’impliquer en Bretagne et je lui ai dit que je souhaitais vivre et travailler en Bretagne. Je résidais à Paris depuis dix ans. Je me suis donc installé sur la rivière du Faou. Je vis en Bretagne depuis le 1er décembre 1991 et dans la région de Carhaix depuis 1998. Je suis donc devenu Breton par le métissage de Kofi Yamgnane.

Cela fait donc plus de vingt-cinq ans. Vous vous dites Breton ?

Oui, bien sûr. Contrairement à beaucoup de personnes, je n’ai pas une culture des racines. En revanche, je me sens de ceux dont je partage la vie. Comme cela fait vingt-cinq ans que je vis en Bretagne, que ma compagne est Bretonne, que mes enfants sont nés ici, je suis d’ici et je me sens d’ici.

(…)

Retrouvez la suite de cet entretien dans le magazine Bretons n°139 de février 2018.

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>