Accueil » Articles

Articles

Il était une fois Diwan

Le 23 mai 1977 à Lampaul-Ploudalmézeau, la première rentrée d’une école Diwan avait lieu pour cinq enfants âgés de 2 à 4 ans. Le début d’une formidable aventure de réappropriation de la langue bretonne par une poignée de militants enthousiastes et déterminés. 42 ans plus tard, ils se souviennent.

Comme un camion

C’est à Lorient qu’est installée l’équipe de ce premier site dédié à la mode masculine de France. De la taille idéale d’un ourlet à comment bien choisir son costume, ces incollables du style distillent leurs conseils depuis la Bretagne.

Top cheffes

Au palmarès 2019 des étoiles Michelin, trois cheffes bretonnes se voient récompensées de leur travail : Virginie Giboire, au restaurant Racines à Rennes, Nolwenn Corre, qui a pris la suite familiale à l’Hostellerie de la pointe Saint-Mathieu à Plougonvelin, et Laëtitia Cosnier, avec son mari Stéphane, dans l’établissement carnacois Côté Cuisine. Un coup de jeune vivifiant dans le monde de la gastronomie régionale.

Joseph Ponthus C’est du brutal

L’ovni littéraire de ce début d’année se nomme À la ligne. Son auteur, Joseph Ponthus, raconte dans sa plus parfaite brutalité les dix-huit mois passés sur les chaînes de production de l’agroalimentaire breton.

Écomiam Le supermarché qui montre tout !

Écomiam est une enseigne de supermarchés bretons lancés par Daniel Sauvaget, ne vendant que des produits surgelés 100% français. La vingtaine de magasins affiche sur l’étiquette de chaque article la somme qui revient à son producteur.

CINQ, COMME LES DOIGTS DE LA MAIN !

Alors que le débat semblait enlisé, la pétition rassemblant 100 000 électeurs de Loire-Atlantique collectée par l’association Bretagne réunie a relancé la question : faut-il permettre à la Bretagne de retrouver son périmètre historique, comprenant Nantes ? Désormais, c’est un référendum qui devrait trancher.

“Les Bretons ne s’opposent pas à l’impôt mais à l’injustice fiscale”

Sociologue et directeur de recherche au CNRS, Alexis Spire vient de signer Résistances à l’impôt – Attachement à l’État. Dans cet ouvrage, il analyse les raisons qui poussent certains citoyens à critiquer les prélèvements quand d’autres les acceptent. il met en avant le paradoxe de la région : si la Bretagne se distingue par son civisme fiscal, elle est aussi une terre où les mouvements contre les impôts sont les plus nombreux.

Quand la langue bretonne apaise les anciens

Langue maternelle d’un grand nombre de résidents des maisons de retraite, parfois seule langue qu’il reste lorsque la démence a effacé les acquis en français, le breton n’est cependant que très peu maîtrisé par le personnel soignant. Une situation qui crée de la souffrance du côté des anciens comme des professionnels et que plusieurs initiatives tentent aujourd’hui de soulager.