Accueil » A la une » Américains accidentels, les “malgré-eux” Bretons

Américains accidentels, les “malgré-eux” Bretons

Les prix Breizh Parce qu’ils sont nés de l’autre côté de l’Atlantique, le fisc américain leur réclame de fortes sommes d’argent et les banques leur tournent le dos, leur rendant la vie impossible. Parmi ces dizaines de milliers d’Américains accidentels, un nombre important de Bretons, dont beaucoup sont issus de la grande vague migratoire centre-bretonne d’avant les années 1970. Ils témoignent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>