Accueil » Actualités » La bataille des prénoms bretons n’est pas terminée !

La bataille des prénoms bretons n’est pas terminée !

Après le petit Fañch et son tilde, dont l’affaire n’est toujours pas terminée, c’est au tour de Derc’hen de subir les foudres d’un service d’état civil tatillon, à Rennes...

Dans un premier temps, l’administration a estimé que l’apostrophe de ce nouveau-né ne pouvait être admise, avant que le procureur ne revienne sur sa décision. De quoi faire sourire un Belge, l’acteur Derc’hen Coster, dont les parents passionnés de Bretagne n’ont eu aucun mal à l’inscrire à l’état civil. “J’adore mon prénom. C’est sans doute grâce à lui que je fais du théâtre car il m’a aidé à m’affirmer, surtout quand je l’épèle, et me donne de surcroît en toutes circonstances un sujet de conversation. Je trouve cette circulaire du 23 juillet 2014 discriminatoire et scandaleuse, c’est un affront pour la Bretagne et la culture française en général.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>