Le magazine qui fait du reuz

Qui Fait la Bretagne ?

Le premier "Who's who bretons" voit enfin le jour. Basé sur des centaines de portraits rédigés depuis 2005 par nos journalistes, nous mettons ces ressources à votre disposition. Entrepreneurs, scientifiques, sociologues, politiques, etc… Découvrez les hommes et les femmes qui font la Bretagne.

Patrick Le Lay : “Je suis profondément indépendantiste”

28/12/2012
Sur France Bleu Breizh Izel, au micro de Nathalie de Broc, dans l’émission De bric et de Broc, le 24 novembre dernier, Patrick Le Lay a livré ses sentiments sur la Bretagne et la France.

“On vit dans des mensonges, par exemple celui de la République française belle, unique et indivisible portant la liberté au monde avec cette devise : liberté, égalité, fraternité. La République française n’est ni libérale, ni égalitaire, ni fraternelle. Si elle l’était, il n’y aurait pas besoin d’écrire ça sur tous ces frontons publics. Je ne dis pas que ce n’est pas un joli principe, mais ça n’a jamais été appliqué et surtout pas en Bretagne… On détruit le corpus des langues régionales en France comme le breton et le basque. Ce sont des langues très anciennes. Le français est une langue magnifique mais elle est artificielle. Elle date de l’édit de Villers-Cotterêts en 1539. Comme il fallait unfier un pays, il fallait unifier une langue. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut tuer des langues qui ont deux mille ans d’existence derrière elles. Mais la faute à qui ? Aux Bretons. Ils n’avaient qu’à la défendre…
Je suis profondément indépendantiste. Je pense que la France est un pays qui ne fonctionne pas. Dans le cadre européen, je pense que nous devons aller vers  des régions et pas des nations. La nation française est un concept qui est faux, c’est un mythe auquel se raccroche un pouvoir centralisé. C’est aux hommes et aux femmes de prendre conscience qu’ils vivent dans des schémas qui ne sont pas les bons, que le système jacobin  centralisateur français est un système dépassé…”

photo : Emmanuel Pain

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire