Accueil » A la une » “La parole écrite est une parole libérée”

“La parole écrite est une parole libérée”

Dans un bouleversant récit empreint d’humanité, la romancière lorientaise Irène Frain raconte l’agression mortelle dont a été victime sa grande sœur en région parisienne il y a deux ans. En librairie le 20 août, Un crime sans importance est attendu comme l’un des évènements de la rentrée littéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>