Accueil » A la une » “La parole écrite est une parole libérée”

“La parole écrite est une parole libérée”

Dans un bouleversant récit empreint d’humanité, la romancière lorientaise Irène Frain raconte l’agression mortelle dont a été victime sa grande sœur en région parisienne il y a deux ans. En librairie le 20 août, Un crime sans importance est attendu comme l’un des évènements de la rentrée littéraire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez utiliser ces tags HTML et attributs:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>